Archive de la catégorie ‘Non classé’

Au jardin

Samedi 14 novembre 2009

Vendredi nous avons planté des salades d’hiver.

jardinsalade024.jpg

Après un petit nettoyage, nous avons mis en terre les 30 petits plants de salades puis nous les avons arrosés.

jardinsalade035.jpg

 Et nous avons vu que nous avions des haricots verts. La récolte a été petite mais nous n’avons que quelques pieds. Il y a même encore des fleurs qui feront peut-être bientôt d’autres petits haricots. En tout cas nous étions ravis de refaire du jardinage ou de poursuivre la construction de notre cabane près du figuier.

jardinsalade049.jpg

Bravo les artistes

Samedi 14 novembre 2009

D’après Kandinsky

soupe013.jpg

Nous avons observé le Machaon apporté par Xavier et nous avons modelé des papillons dans du palstiroc et nous avons décoré des formes de papillons avec des sequins.

soupe017.jpg

soupe018.jpg

La semaine du goût

Samedi 14 novembre 2009

Avant les vacances, la maîtresse a organisé une semaine du goût. C’était super!

 

LUNDI

Nous avons observé la pomme et goûté la granny smith qui est acide. Puis nous avons observé la châtaigne avec sa bogue. Ensuite, nous avons ctous épluché notre pomme. Et bien, ce n’est pas facile du tout. Nous avons lavé les pommes épluchées et les avons mise dans la casserole pour en faire de la compote. Nous avons ajouté les châtaignes. Et nous avons laissé cuire. Que ça sentait bon! 

compote025.jpg

Pour accompagner la compote, nous avons confectionné un biscuit de Savoie et lui aussi était vraiment bon.

compote048.jpg

 Et nous avons léché le reste de la pâte. Miam!!! Miam!!!

compote062.jpg

MARDI

Nous avons apporté un légume chacun. Noous devions trouvé la partie du légume que nous mangions : la racine, la tige, les feuilles, les fleurs, les graines. Puis nous avons épluché les légumes ; la maîtresse les a coupés en petits morceaux dans la grosse cocote. Nous avons ajouté de l’eau, du sel et du poivre. La soupe a cuit pendant le temps de cantine. A 13h30, la classe avait un bon goût. Nous avons dégusté notre soupe aux 14 légumes en fin d’après-midi et même si nous n’aimons pas tous vraiment la soupe, nous avons tous goûté. Notre soupe était délicieuse d’ailleurs la maîtresse n’en a même pas eu pour son souper du soir!

soupe010.jpg

         Equeutage des haricots verts de Malibert

JEUDI

La maîtresse a organisé des ateliers autour des saveurs. Nous devions retrouver les différents goûts que nous percevons avec les milliers de papilles de notre langue : le salé, le sucré, l’amer et l’acide. Nous avons souvent fait la grimace!

gout005.jpg

          Quel parfum a été ajouté à la compote de pomme?

gout013.jpg

Salé?    Sucré?      Amer?         Acide?

VENDREDI

Pour finir cette semaine « délicieuse », la maîtresse a organisé le petit déjeuner en classe. Mme Annet est même venue déjeuner avec nous. C’était chouette. La maîtresse avait transformé la classe en salle de restaurant. Quelle surprise et c’était très joli.

 gout027.jpg

Après avoir répondu aux questions : Pourquoi devons-nous manger le matin? Que devons-nous manger le matin? Nous snous sommes attablés et avons dévoré ce qui était sur les tables. Ce fut un moment joyeux etplein de partage. Des mamans ou des papas avaient aussi préparé des surprises. Quel régal!

gout040.jpg

                         Gâteau à la broche

gout039.jpg

                         Pain d’épice

gout041.jpg

                       Des crêpes et leur accompagnement

gout044.jpg

On a supplié la maîtresse de recommencer mais pour l’instant il est temps de partir en vacances. Alors bon repos à tout le monde!

Rien que pour vos yeux

Samedi 14 novembre 2009

malibert1565.jpg

                                  larve de libellule

malibert1166.jpg

malibert1161.jpg

malibert1111.jpg

                             Poule Nègre-Soie

malibert1105.jpg

malibert1098.jpg

malibert514.jpg

malibert453.jpg

malibert319.jpg

                          C’est le doigt de Paul!

malibert281.jpg

malibert259.jpg

                     La star de Malibert : l’éphippigère 

malibert245.jpg

       L’oothèque ; réserve à oeufs des mantes religieuses

malibert243.jpg

malibert129.jpg

malibert050.jpg

malibert029.jpg

                Châtaigniers et châtaignes par centaines

malibert035.jpg

                  Moulin à farine en ruine

malibert111.jpg

                     Maison de Schmackroums à la sosusrce

malibert146.jpg

                      La source du Verzanobre

malibert187.jpg

                                Arbouses

malibert414.jpg

                         Vue du grand plateau

malibert440.jpg

                          Dans la garrigue

malibert485.jpg

                                      Le planétarium

malibert829.jpg

La chambre des filles est au premier au-dessus de la porte arrondie

malibert487.jpg

malibert1083.jpg

Les deux chambres de garçons au premmier étage

malibert486.jpg

malibert488.jpg

malibert1185.jpg

 

                                   La bergerie

malibert1474.jpg

                             Le jardin

malibert1630.jpg

                 Le village des Schmakroums indiens

malibert1629.jpg

                                  La mare

malibert1669.jpg

                           Le cheval de pierre

 

Maliberte : acte V

Mercredi 14 octobre 2009

Après la superbe colère de Zeus contre un de ses nombreux fils pendant la boum, le soleil est revenu et Zeus est heureux.

Scène 1 : lever 7h50 ; petit déjeuner 8h10

(menu hier soir : friand au fromage, omelette, flageolets, yaourt aux fruits)

Scène 2 : activités

Mme Dalbin et Mme Hérisson : promenade autour de notre système solaire.

Mme Colin : la pêche et le jardin. Nous avons enfilé nos bottes et plouf…………………………… dans la mare.! Pas tout à fait. Nous étions rigolos avec nos épuisettes de toutes les couleurs sur l’épaule. Mais nous n’avons pas fait bonne pêche. Nous n’avons trouvé que trois larves de libellules, une gamarre, quelques sangsues et des gerris. Heureusement que nous avions vu une salamandre à la source.

Au jardin, nous avons goûté des tomates, de la betterave crue, du céleri, de l’oignon, de l’ail. Puis nous avons cueilli des haricots verts que nous cuirons et goûterons en classe. Et nos animateurs nous ont expliqué le système d’arrosage : le petit canal et les portes qui s’ouvrent ou se ferment pour laisser passer l’eau. Puis nous avons fait des semis de laitues. Nous les replanterons dans notre jardin à l’école. C’était très agréable.

Scène 3 : repas : carottes râpées, poisson, choux-fleurs, choux à la crème

Scène 4 : récréation aux terrasses

Scène 5 : activités

Mme Dalbin : parcours des animaux sauvages

Mmes Hérisson et Colin : ramassage des noix puis jeux libres dans le camp des indiens.

Scène 6 : goûter : madeleine + chocolat

Scène 7 : départ à 16h04 pour vous retrouver.

 

Malibert : acte IV

Jeudi 8 octobre 2009

 De la brume et de fines gouttelettes jusqu’à 9h15 et après-midi dégagée même ensoleillée.

Scène 1 : lever 7h40, petit déjeuner 8h00

(menu hier soir : taboulé, tomates farcies au saumon, compote et biscuit)

Scène 2 : activités

Mme Dalbin : pêche aux bestioles dans la mare et entretien du jardin.

Mme Hérisson : mini-ferme. Nous avons nourri les animaux, ramasser les oeufs et vu un petit poussin naît ce matin et un en train de casser sa coquille.

Mme Colin : réalisation du livre de Malibert en classe. Puis nous avons été au foyer jouer au baby-foot et au ping-pong. Dans la salle nature, quelques uns jouaient avec un dé à se donner des gages.

Scène 3 : repas : salade verte, paupiettes, riz, prune

Scène 4 : récré aux terrasses

Scène 5 : activités

Mme Dalbin : en classe

Mme Hérisson : « Balade ou classe? » nous a demandé la maîtresse. Nous avons répondu tous en choeur « La classe!!!!! » Alors on est allé en classe et on a fait des dessins sur la matinée. C’était bien de se poser.

Mme Colin : mini-ferme. Nous avons fait la connaissance de Dédée et Didi. Wouah!!!! qu’elles sont grosses. Dédée fait presque 170 kilos et elle mange tout le temps tout ce que nous ne mangeons pas à la cantine. Puis nous sommes allés à l’enclos des moutons, brebis, béliers, boucs, chèvres. Le bouc était agressif, il a attaqué Nicolas avec ses cornes. Nous avons caressé les lapins, ils sont doux. Puis nous sommes allés à la volière : les pigeons, et le dindon (qu’il est moche!) la dinde. Nous avons parlé dindon et le dindon nous répondait. C’était très amusant. Puis les oies et les canards nous ont accueillis. Attention au jars il peut être méchant si on s’approche de sa femelle. Ils ont adoré les feuilles de salade. Et nous nous dirigeons vers le poulailler. Il y a plein de poules différentes. Nous essyons d’en attraper une pour la mettre sur notre bras ou sur notre tête. Nous avons vu les tortues et les gros poissons. On s’est régalé.

Scène 6 : goûter : biscuit à la fraise, pain et nutella

Scène 7 : activités cool

Mme Dalbin : douche et rangement des valises et des chambres

Mme Hérisson : douche et rangement des valises et des chambres

Mme Colin : les filles ont fait leur pain et maintenant elles se font une beauté pour ce soir. Laetitia leur fait de belles coiffures. Les garçons ont rangé leur valise et leur chambre.

Scène 8 : repas (communiqué demain)

Scène 9 : BOUM Nous sommes sur notre trente et un : paillettes roses pour les filles et coiffures soignées et gel pour les garçons. Les filles ont leur carnet de bal et des danses déjà réservées.

Avant de danser, Nicolas et Antoine ont joué les magiciens des couleurs avec leurs « bollas » enflammées et colorées. Que c’était beau!

Les garçons attendent patiemment le début des danses pour faire les invitations. Les animateurs nous apprennent trois danses dans lesquelles il faut chatouiller son voisin, lui faire un bisou ou encore se taper les fesses sur le sol ou se gratter le nez et plus sportif danser commes les russes. On a beaucoup beaucoup ri. Ensuite, on a dansé librement sur des musiques genre techno (la maîtresse n’y connaît pas grand-chose à ce genre de musique) mais nous avons dansé comme des petis fous. Ensuite il y a eu méga distribution de bonbons. Les dents n’étaient pas encore lavées alors on ne s’est pas privé. Puis nous avons chanté « L’araignée Gypsy » et le calme est revenu dans le foyer mais au dehors Zeus pestait. Des éclairs zébraient le ciel et sa voix tonnait très fort. Que lui arrivait-il? Il a même interrompu toutes lses lampes de Malibert pour quelques instants. On avait tous un peu la trouille. Puis il s’est calmé et nous nous sommes endormis. Quelle belle soirée.

 Voilà, le séjour est presque fini et nous rentrons déjà demain.

Arrivée prévue demain entre 17h30 et 17h45.

GROS GROS BISOUS A demain

Malibert : acte III

Mercredi 7 octobre 2009

Temps incertain mais sans pluie et douce chaleur. 

Scène 1 : lever 7h30, petit déjeuner à 8h.

(menu hier soir : tomates, poisson, courgettes au gratin, flamby)

Scène 2 : les activités ont lieu ce matin, il menace de pleuvoir.

Mme Dalbin : Ce matin, Mathis a été réveillé en fanfare par tous ses copains pour ses 6 ans. Nous avons dégusté un bon gâteau au chocolat pour le goûter. Nous avons visité le poulailler (nous avons attrapé une poule et l’avons portée chacun notre tour), la mare des canards et des oies, l’enclos des moutons, du bélier, des brebis et des chèvres, le clapier et la porcherie avec deux énormes truies. C’était super chouette!

Mme Hérisson : promenade à la source à la recherche des Schmakroums. Nous avons joué un peu au bord de la rivière : construction de cabanes, escalade du rocher. Sur le chemin, nous avons observé des plantes. C’est un coin génial!

Mme Colin : enfin, c’est la matinée PONEYS. Nous étions séparés en trois groupe : les taureaux, les éclairs et les nuages (choix de circonstance!) Laetitia avait préparé deux poneys, Willy qui tirait la charette et Petit-Gris qui suivait la charrette. Nous sommes descendus sur le grand stade avec Nicolas et nous avons monté tour à tour les deux poneys. Nous étions belles et beaux avec nos bombes. Mais aïe aïe  aïe les fesses lorsque Nicolas entraînait les poneys dans un galop effréné!!  Pendant ce temps, les autres groupes étaient restés sur les terrasses et se partageaint entre le pansage de Velours, de Jones et de Pépito. Nous les avons brossé avec l’étrille puis le bouchon et enfin la brosse douce. Ils aimaient beaucoup. Noous leur avons donné aussi des granulés à croquer. Leurs lèvres nous chatouillaient. Syrielle a même fait des tresses à la crinière de Jones. Il était très fier! Le dernier groupe nettoyait l’enclos des poneys à l’aide de pelles et de râteaux. Nous avons pris du crotin dans les mains…………Et bien ça ne sent rien et à l’intérieur ce n’est que du foin. C’était une grande surprise. La matinée a passé très vite avec nos amis.

Scène 3 : repas : un vrai festin : salade de pâtes au thon, poulet, FRITES, banane

Scène 4 : jeux aux terrasses

Scène 5 : activités avec les maîtresses

Mme Balbin : classe : fabrication de l’herbier et écriture des catres postales pour vous.

Mme Hérisson et Mme Colin : balade découverte sur les animaux sauvages de Malibert. Nous avons vu un écureuil, une belette, un renard, un sanglier, un chevreuil, un sanglier et un blaireau. Nous avons ramassé encore plein de noisettes. Puis nous avons découvert la tribu des Scmakroums indiens. Il ont construit un tipi et un grand cercle de pierre pour leur feu et leurs soirées dansantes. Nousa vons beaucoup joué et franchement nous avons adoré. Nous rêvons d’y retourné.

Scène 6 : goûter : gâteau + chocolat

Scène 7 : activités détente

Mme Dalbin et Mme Colin : farication de pain aux noisettes, chocolat/noix, noix. Nous les dégusterons demain au petit déjeuner.

Mme Hérisson : fabrication de l’herbier

Scène 8 : repas (communiqué demain)

Scène 9 : veillée

Mme Dalbin : jeux

Mme Hérisson : planétarium

Mme Colin : jeu : Rallye chocolat?????????? La veillée au planétarium était géniale. Nicolas nous a raconté la légende des constellations de La grande ourse, La petite ourse, Le taureau, Le scorpion, Le lion, Cassiopée et Les Pléiades. C’est Hubert le laser qui nous a fait découvrir les constellations dans le ciel. Nous trouvons que les Romains avaient beaucoup d’imagination car ce n’est pas toujours facile de voir le personnage ou l’anima dans le ciel. Et nous nous sommes endormis avec des étoiles plein les yeux et la tête.

A demain pour d’autres nouvelles.

Grosses bises

 

Malibert : acte II

Mardi 6 octobre 2009

Beau temps et chaud. Tout le monde est heureux youcadi youcada.
(menu hier soir : pizza, petits pois, jambon, pomme)

Scène 1 : lever 7h30, petit déjeuner à 8h. Nous sommes en pleine forme.

Scène 2 : Après le brossage des dents, nous prenons nos affaires de classe et nous nous dirigeons vers notre classe d’adoption. Mais pour peu de temps puisque les maîtresses nous emmènent en balade sur le chemin de la Bergerie.

Scène 3 : Sur le chemin. Nous sommes enfin tous réunis et nous retrouvons nos copains et nos copines des autres classes. Nous ramassons des châtaignes, des glands, des noisettes. Nous apercevons une mante religieuse marron avec un gros ventre ; nous pensons qu’elle est enceinte. Plus loin nous voyons une oothèque sous une pierre. Un peu plus loin, nous trouvons l’éphippigère. Elle est superbe et elle nous accompagnera toute la journée dans nos sorties. Il y a des milliers de sauterelles et de criquets mais c’est difficile de les attraper. Nous trouvons aussi de magnifiques ardoises avec des pierres qui écrivent. C’est magique! Tout en haut de la montée, il y a un village Schmakroum et nous leur réparons les maisons. Nous leur avons construit une salle de réunion. Et il est l’heure d’aller déjeuner.

Scène 4 : repas : maquereaux à la tomate, daube, pâtes au gratin, raisin

Scène 5 : récrétion aux terrasses de jeux. Nous ramassons des noix et des noisttes. C’est drôlement bon.

Scène 6 : activités

Mme Dalbin : La Source
Partis à la recherche des Schmakroums, nous avons vu leurs chapeaux, leur grotte, le rocher des amoureux, la source où ils font leurs ablutions. Nous les avons entendus, ils ont même retrouvé les lunettes d’Anna!! Ce soir veillée au coin du ………..lit avec des contes et légendes de Malibert.

Mme Hérisson : un petit tour en poney

Mme Colin : petites jambes pour balade astronomique
Avec nicolas et Laetitia, nous avons mis le cap vers l’espace. Nous avons préparé notre itinéraire et avons enfilé nos combinaisons de spationautes, notre casque. Nous n’avons pas oublié nos bouteilles d’oxygène et nous avons décollé vers le Soleil. Nous n’y sommes restés que quelques minutes, nous avions trop chaud. Puis nous avons réglé la fusée pour visiter toutes les planètes du système solaire. Nous avons appris plein de choses. Ensuite nous avons aterri sur le grand plateau de Malibert d’où s’il fait très beau on peut voir la mer. Ce n’était pas le cas aujourd’hui à cause de quelques nuages. Nous avons construit de vraies cabanes, pris le goûter (pâte de fruit + petit écolier). Et nous sommes repartis vers la forêt de châtaigniers et d’arbousiers. Dommage les arbouses ne sont pas encore mûres. Puis nous sommes descendus à la queue leu leu dans les sous-bois.

Scène 7 : activités zen
Mme Hérisson : fabrication du pain avec des noix + douche
Mme Dalbin : herbier + douche
Mme Colin : ramassage de noix, noisttes et pignons pour le pain de demain + vidéo « C’est pas sorcier » sur l’astronomie + douche

Scène 8 : repas (communiqué demain)

Scène 9 : veillée

Mme Dalbin : contes
Mme Hérisson : Jeux
Mme Colin : Planétarium. Ce soir légendes sur les constellations (Grande Ourse, Petite Ourse, Orion, Cassiopée, Scorpion) sous le grand parapluie noir du ciel étoilé.

Scène 10 : au lit on dort
Nous l’avons bien mérité.

Grosses bises à tous les parents et ne soyez pas trop jaloux!!!!!!

Malibert : acte I

Lundi 5 octobre 2009

Nous sommes arrivés à 10h45. Tous les enfants sont heureux. Il fait très beau mais un peu frais le soir.
Scène 1 : visite du domaine : stade de foot, jeux, box des animaux
Scène 2 : repas
Au menu : macédoine, purée, steak et GLACE au chocolat
Scène 3 : jeux aux terrasses
Scène 4 : activités
Mme Dalbin : Poney
Tout le monde est monté sur le poney : la selle du poney est dure. On a construit des cabanes dans les arbres.
Mme Hérisson : Pêche et jardin
Mme Colin : balade à la source
Nous avons joué au détective fleuri : avec des photos, il fallait retrouver les plantes. Nous avons reconnu le lierre, le ciste cotonneux, le ciste gomme, la fougère, le nombril de Vénus, l’arbousier, le marronnier, le pissenlit. Pour aller à la source, nous sommes passés devant le moulin en ruine. Nous avons longé la rivière jusqu’au petit pont puis nous avons crapahuté dans la forêt à la recherche des Schmakroums qui se cachent très bien. A la source, nous leur avons construit des cabanes et un barrage pour traverser la rivière. Puis Nicolas, notre animateur, nous a raconté l’histoire de Juliette la gouttelette. Pour repartir, nous avons escaladé des rochers et marcher sur les cailloux dans la rivière. Ca c’était chouette. Et il était l’heure de rentrer. Nous avons goûter sur le chemin du retour. Laetitia, notre animatrice, nous a fabriqué des couronnes de lierre, des bracelets de buis et des boucles d’oreille de lierre. Nous étions les rois et les reines de Malibert.
Scène 5
Installation très sportive pour les animateurs et les maîtresses : Où est mon pyjama? Ma culotte? mes chaussettes? Mes chaussons? Nicolas? Maîtresse?Des serviettes en boule, des chaussettes mouillées. Mais nous sommes parfaits pour aller dîner maintenant.
Scène 6 : repas (menu communiqué demain)
Scène 7 : veillée
Mme Dalbin : Planétarium
Mme Hérisson et Mme Colin : contes

Gros bisous
A demain pour nos nouvelles aventures

Les Schmakroums

Dimanche 4 octobre 2009

Lors de la sortie, nous avons rencontré des cousins et des cousines des Schmakroums le long du chemin qui mène à la source. Et nous avons des messages pour les Schmakroums de Malibert. Nous devons retrouver :

- Schmakroum maladroit : il est tombé d’un arbre de 10 m et il s’est cassé la jambe.

- Schmakroum farceur caché sous les herbes, il a des clochettes sur son chapeau.

- Schmakroum sportif : il fait du judo et il plonge de 5m dans la rivière. Il aime les gros rochers de la source.

- Schmakroum maçon qui répare les cabanes. Il faudra lui donner un coup de main.

- Schmakroum pizzaiolo qui habite près du vieux moulin.

- Schmakroum gourmand qui grignote les planches de bois.

- Schmakroum percé : il a des boucles d’oreille sur tout le corps en forme d’étoile, de serpent.

- Schmakroum fleur qui sent très bon le fenouil, le thym.

- Schmakroum fantôme : il se promène entre le vieux moulin et la source et il aime faire peur mais il n’est pas méchant.

- Schmakroum cerise qui est sur ressort ; il saute de cailloux en cailloux le long de la rivière.

- Schmakroum téléphone : il est toujours en ligne avec notre copain Sébastien ; il a installé tous ses téléphones à côté de la coupole.

- Schmakroum musicien : il joue de l’arbre qui murmure chhhhh, chhhhh.

- Schmakroum voleur de chats ; attention, il les mange tout cru ; il est malheureux parce qu’à Malibert, il n’ya que deux gentils chiens : Tango et Rock.

- Schmakroum sorcière : elle fait des potions avec l’eau de la mare pour transformer les enfants en crapauds. Et devinez de quoi elle raffole?  De crapauds, pardi.

- Schmakroum ronfleur qui dort le jour tellement il fait de bruit la nuit ; il vit tout seul sur le sentier des animaux sauvages.

- Schmakroum guitariste : il joue de belles mélodies dans les arbousiers.

- Schmakroum harpiste : il fait grincer les dents et tout le monde le fuit. Il vit seul près de la mare. De temps en temps, il joue de la harpe pour le Schmakroum ronfleur qui ne l’entend pas.

- Schmakroum facteur : il faudra le guetter car on peut l’apercevoir à notre arrivée près du barbecue.

- Schmakroum volant avec ses ailes rétractables : il se déplace la nuit avec le Schmakroum à lunettes infrarouge. Ils surveillent la garrigue et ses alentours. Quelque fois, ils se posent sur nos fenêtres et nous font des grimaces.

- Schmakroum ogre qui est l’ennemi de la Schmakroum sorcière : il lui vole les petits enfants des écoles et ensuite il les dévore sur son rocher cheval. Mais il est si gros que souvent il roule à toute vitesse et il atterrit dans le grand champ des cabanes tout en bas de Malibert. Alors il doit se contenter de manger des petits insectes ou les restes de la cantine.

- Schmakroum cheval : lorsque le soleil apparaît, il se transforme en cheval pour aider Schmakroum facteur a distribué les nouvelles. Dès que le soleil se couche, il redevient un petit schmakroum tout mignon.

- Schmakroum valseur : avec l’aide de la Schmakroum sorcière, il transforme les jolis cistes en princesses pour valser toute la nuit. C’est son copain guitariste qui l’accompagne.

Maintenant, il ne nous Schmakroum plus qu’à les Schmakroumer pour leur Schmakroumer des nouvelles de leus cousins et cousines de Saint Georges d’Orques.

Schmakroumons bien nos yeux et nos oreilles.

Bon séjour à tous chez les Schmakroums de Malibert.

 

12345...7